A A A A A
Bible Book List

Ésaïe 37 Louis Segond (LSG)

37 Lorsque le roi Ézéchias eut entendu cela, il déchira ses vêtements, se couvrit d'un sac, et alla dans la maison de l'Éternel.

Il envoya Éliakim, chef de la maison du roi, Schebna, le secrétaire, et les plus anciens des sacrificateurs, couverts de sacs, vers Ésaïe, le prophète, fils d'Amots.

Et ils lui dirent: Ainsi parle Ézéchias: Ce jour est un jour d'angoisse, de châtiment et d'opprobre; car les enfants sont près de sortir du sein maternel, et il n'y a point de force pour l'enfantement.

Peut-être l'Éternel, ton Dieu, a-t-il entendu les paroles de Rabschaké, que le roi d'Assyrie, son maître, a envoyé pour insulter le Dieu vivant, et peut-être l'Éternel, ton Dieu, exercera-t-il ses châtiments à cause des paroles qu'il a entendues. Fais donc monter une prière pour le reste qui subsiste encore.

Les serviteurs du roi Ézéchias allèrent donc auprès d'Ésaïe.

Et Ésaïe leur dit: Voici ce que vous direz à votre maître: Ainsi parle l'Éternel: Ne t'effraie point des paroles que tu as entendues et par lesquelles m'ont outragé les serviteurs du roi d'Assyrie.

Je vais mettre en lui un esprit tel que, sur une nouvelle qu'il recevra, il retournera dans son pays; et je le ferai tomber par l'épée dans son pays.

Rabschaké, s'étant retiré, trouva le roi d'Assyrie qui attaquait Libna, car il avait appris son départ de Lakis.

Alors le roi d'Assyrie reçut une nouvelle au sujet de Tirhaka, roi d'Éthiopie; on lui dit: Il s'est mis en marche pour te faire la guerre. Dès qu'il eut entendu cela, il envoya des messagers à Ézéchias, en disant:

10 Vous parlerez ainsi à Ézéchias, roi de Juda: Que ton Dieu, auquel tu te confies, ne t'abuse point en disant: Jérusalem ne sera pas livrée entre les mains du roi d'Assyrie.

11 Voici, tu as appris ce qu'ont fait les rois d'Assyrie à tous les pays, et comment ils les ont détruits; et toi, tu serais délivré!

12 Les dieux des nations que mes pères ont détruites les ont-ils délivrées, Gozan, Charan, Retseph, et les fils d'Éden qui sont à Telassar?

13 Où sont le roi de Hamath, le roi d'Arpad, et le roi de la ville de Sepharvaïm, d'Héna et d'Ivva?

14 Ézéchias prit la lettre de la main des messagers, et la lut. Puis il monta à la maison de l'Éternel, et la déploya devant l'Éternel,

15 à qui il adressa cette prière:

16 Éternel des armées, Dieu d'Israël, assis sur les chérubins! C'est toi qui es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c'est toi qui as fait les cieux et la terre.

17 Éternel, incline ton oreille, et écoute! Éternel, ouvre tes yeux, et regarde! Entends toutes les paroles que Sanchérib a envoyées pour insulter au Dieu vivant!

18 Il est vrai, ô Éternel! que les rois d'Assyrie ont ravagé tous les pays et leur propre pays,

19 et qu'ils ont jeté leurs dieux dans le feu; mais ce n'étaient point des dieux, c'étaient des ouvrages de mains d'homme, du bois et de la pierre; et ils les ont anéantis.

20 Maintenant, Éternel, notre Dieu, délivre-nous de la main de Sanchérib, et que tous les royaumes de la terre sachent que toi seul es l'Éternel!

21 Alors Ésaïe, fils d'Amots, envoya dire à Ézéchias: Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël: J'ai entendu la prière que tu m'as adressée au sujet de Sanchérib, roi d'Assyrie.

22 Voici la parole que l'Éternel a prononcée contre lui: Elle te méprise, elle se moque de toi, La vierge, fille de Sion; Elle hoche la tête après toi, La fille de Jérusalem.

23 Qui as-tu insulté et outragé? Contre qui as-tu élevé la voix? Tu as porté tes yeux en haut Sur le Saint d'Israël.

24 Par tes serviteurs tu as insulté le Seigneur, Et tu as dit: Avec la multitude de mes chars, J'ai gravi le sommet des montagnes, Les extrémités du Liban; Je couperai les plus élevés de ses cèdres, Les plus beaux de ses cyprès, Et j'atteindrai sa dernière cime, Sa forêt semblable à un verger;

25 J'ai ouvert des sources, et j'en ai bu les eaux, Et je tarirai avec la plante de mes pieds Tous les fleuves de l'Égypte.

26 N'as-tu pas appris que j'ai préparé ces choses de loin, Et que je les ai résolues dès les temps anciens? Maintenant j'ai permis qu'elles s'accomplissent, Et que tu réduisisses des villes fortes en monceaux de ruines.

27 Leurs habitants sont impuissants, Épouvantés et confus; Ils sont comme l'herbe des champs et la tendre verdure, Comme le gazon des toits Et le blé qui sèche avant la formation de sa tige.

28 Mais je sais quand tu t'assieds, quand tu sors et quand tu entres, Et quand tu es furieux contre moi.

29 Parce que tu es furieux contre moi, Et que ton arrogance est montée à mes oreilles, Je mettrai ma boucle à tes narines et mon mors entre tes lèvres, Et je te ferai retourner par le chemin par lequel tu es venu.

30 Que ceci soit un signe pour toi: On a mangé une année le produit du grain tombé, et une seconde année ce qui croît de soi-même; mais la troisième année, vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez des vignes, et vous en mangerez le fruit.

31 Ce qui aura été sauvé de la maison de Juda, ce qui sera resté poussera encore des racines par-dessous, et portera du fruit par-dessus.

32 Car de Jérusalem il sortira un reste, et de la montagne de Sion des réchappés. Voilà ce que fera le zèle de l'Éternel des armées.

33 C'est pourquoi ainsi parle l'Éternel sur le roi d'Assyrie: Il n'entrera point dans cette ville, Il n'y lancera point de traits, Il ne lui présentera point de boucliers, Et il n'élèvera point de retranchements contre elle.

34 Il s'en retournera par le chemin par lequel il est venu, Et il n'entrera point dans cette ville, dit l'Éternel.

35 Je protégerai cette ville pour la sauver, A cause de moi, et à cause de David, mon serviteur.

36 L'ange de l'Éternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, c'étaient tous des corps morts.

37 Alors Sanchérib, roi d'Assyrie, leva son camp, partit et s'en retourna; et il resta à Ninive.

38 Or, comme il était prosterné dans la maison de Nisroc, son dieu, Adrammélec et Scharetser, ses fils, le frappèrent par l'épée, et s'enfuirent au pays d'Ararat. Et Ésar Haddon, son fils, régna à sa place.

Ésaïe 37 Segond 21 (SG21)

Délivrance d'Ezéchias et de Juda

37 A l’écoute de ce rapport, le roi Ezéchias déchira ses habits, se couvrit d'un sac et alla dans la maison de l'Eternel. Il envoya Eliakim, le chef du palais royal, Shebna, le secrétaire, et les plus anciens des prêtres, tous couverts de sacs, vers le prophète Esaïe, fils d'Amots. Ils lui dirent: «Voici ce que dit Ezéchias: Ce jour est un jour d'angoisse, de punition et de honte, car les enfants sont près de sortir du ventre maternel et il n'y a pas de force pour l'accouchement. Peut-être l'Eternel, ton Dieu, a-t-il entendu les paroles de Rabshaké, l’homme que le roi d'Assyrie, son seigneur, a envoyé pour insulter le Dieu vivant, et peut-être l'Eternel, ton Dieu, punira-t-il les paroles qu'il a entendues. Fais donc monter une prière pour le reste qui subsiste encore!»

Les serviteurs du roi Ezéchias allèrent donc trouver Esaïe, et celui-ci leur dit: «Vous transmettrez le message suivant à votre maître: ‘Voici ce que dit l'Eternel: Ne te laisse pas effrayer par les paroles que tu as entendues et par lesquelles les serviteurs du roi d'Assyrie m'ont insulté. Je vais mettre en lui un état d’esprit tel que, sur une nouvelle qu'il recevra, il retournera dans son pays, et là-bas je le ferai tomber par l'épée.’»

Rabshaké se retira et alla rejoindre le roi d'Assyrie au beau milieu de son combat contre Libna, car il avait appris son départ de Lakis. C'est alors que le roi d'Assyrie reçut une nouvelle au sujet de Tirhaka, le roi d'Ethiopie. On lui dit: «Il s'est mis en marche pour te faire la guerre.» A cette nouvelle, il envoya des messagers à Ezéchias 10 avec l’ordre de dire à Ezéchias, le roi de Juda: «Que ton Dieu, celui dans lequel tu places ta confiance, ne te trompe pas en prétendant que Jérusalem ne sera pas livrée entre les mains du roi d'Assyrie. 11 Tu as bien appris ce que les rois d'Assyrie ont fait à tous les pays, la manière dont ils les ont voués à la destruction. Et toi, tu serais délivré? 12 Les dieux des nations que mes prédécesseurs ont détruites les ont-ils délivrées? Considère ce qui est arrivé à Gozan, Charan, Retseph et aux Edénites qui se trouvent à Telassar! 13 Où sont les rois de Hamath, d'Arpad, de la ville de Sepharvaïm, d'Héna et d'Ivva?»

14 Ezéchias prit la lettre de la main des messagers et la lut. Puis il monta à la maison de l'Eternel et la déroula devant l'Eternel. 15 Il lui adressa cette prière: 16 «Eternel, maître de l’univers, Dieu d'Israël, toi qui sièges entre les chérubins[a], c'est toi qui es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c'est toi qui as fait le ciel et la terre. 17 Eternel, tends l’oreille et écoute! Eternel, ouvre tes yeux et regarde! Ecoute toutes les paroles que Sanchérib a envoyées pour insulter le Dieu vivant! 18 Il est vrai, Eternel, que les rois d'Assyrie ont dévasté tous les pays et leur territoire 19 et qu'ils ont jeté leurs dieux dans le feu, mais ce n'étaient pas des dieux: ils avaient été fabriqués par la main des hommes, c’était du bois et de la pierre. Voilà pourquoi ils ont pu les faire disparaître. 20 Maintenant, Eternel, notre Dieu, délivre-nous de Sanchérib et que tous les royaumes de la terre reconnaissent que toi seul es l'Eternel!»

21 Alors Esaïe, fils d'Amots, fit dire à Ezéchias: «Voici ce que dit l'Eternel, le Dieu d'Israël: J'ai entendu la prière que tu m'as adressée au sujet de Sanchérib, le roi d'Assyrie. 22 Voici la parole que l'Eternel a prononcée contre lui:

»Elle te méprise, elle se moque de toi,

la vierge, la fille de Sion.

Elle hoche la tête sur toi,

la fille de Jérusalem.

23 Qui as-tu défié et insulté?

A qui t’es-tu attaqué par tes paroles?

Tu as lancé un regard insolent

vers le Saint d'Israël!

24 Par l’intermédiaire de tes serviteurs,

tu as défié le Seigneur, tu as dit:

‘C’est grâce à mes nombreux chars

que j'ai gravi le sommet des montagnes,

les pentes du Liban.

Je couperai les plus grands de ses cèdres,

les plus beaux de ses cyprès,

et j'atteindrai sa dernière cime,

sa forêt pareille à un verger.

25 J'ai creusé des puits et j'en ai bu l’eau.

Je mettrai à sec, avec la plante de mes pieds,

tous les fleuves de l'Egypte.’

26 »N'as-tu pas appris que j'ai préparé ces événements depuis longtemps,

que je les ai prévus dans un lointain passé?

Maintenant j'ai permis qu'ils s'accomplissent

et que tu transformes des villes fortifiées en tas de ruines.

27 Leurs habitants sont impuissants,

épouvantés et pleins de honte,

ils sont comme l'herbe des champs et la tendre verdure,

comme le gazon des toits

et le champ avant que le blé ne soit mûr.

28 »Mais je sais quand tu t'assieds, quand tu sors et quand tu entres,

et quand tu es furieux contre moi.

29 Oui, tu es furieux contre moi

et ton arrogance est montée à mes oreilles.

C'est pourquoi je vais mettre mon anneau à tes narines et mon mors entre tes lèvres,

et je vais te faire repartir par le chemin que tu as pris à l’aller.

30 »Voici ce qui te servira de signe: on mangera cette année ce que produit le grain tombé en terre, et une deuxième année ce qui pousse tout seul, mais la troisième année semez, moissonnez, plantez des vignes et mangez-en le fruit! 31 Les rescapés de la communauté de Juda, ceux qui seront restés, plongeront de nouvelles racines vers le bas et porteront du fruit vers le haut. 32 En effet, un reste sortira de Jérusalem, et du mont Sion des rescapés. Voilà ce que fera le zèle de l'Eternel, le maître de l’univers.

33 »C'est pourquoi, voici ce que dit l'Eternel à l’intention du roi d'Assyrie:

Il n'entrera pas dans cette ville,

il n'y tirera pas de flèches,

il ne lui opposera pas de boucliers

et ne construira pas de retranchements contre elle.

34 Il repartira par le chemin qu’il a pris à l’aller

et il n'entrera pas dans cette ville, déclare l'Eternel.

35 Je protégerai cette ville pour la sauver

à cause de moi-même et à cause de mon serviteur David.»

36 L'ange de l'Eternel sortit et frappa 185'000 hommes dans le camp des Assyriens. Quand on se leva le matin, ce n’étaient plus que des cadavres.

37 Alors Sanchérib, le roi d'Assyrie, leva le camp et repartit, et il resta à Ninive. 38 Un jour où il était prosterné dans le temple de son dieu Nisroc, ses fils Adrammélec et Sharetser le frappèrent de l'épée avant de se réfugier au pays d'Ararat. Son fils Esar-Haddon devint roi à sa place.

Footnotes:

  1. Ésaïe 37:16 Chérubins: allusion à l’arche de l’alliance, sur laquelle étaient sculptés des chérubins (êtres angéliques) et qui était le lieu que Dieu avait défini comme lieu de rencontre avec son peuple (Exode 25.18-22).
Segond 21 (SG21)

Version Segond 21 Copyright © 2007 Société Biblique de Genève by Société Biblique de Genève

Ésaïe 37 La Bible du Semeur (BDS)

Confiance

(2 R 19.1-7)

37 Lorsque le roi Ezéchias eut entendu leur rapport, il déchira ses vêtements, se couvrit d’un vêtement d’étoffe grossière et se rendit au temple de l’Eternel. En même temps, il envoya Eliaqim, qui avait la charge du palais, Shebna le secrétaire et les plus anciens des prêtres, tous vêtus de vêtements d’étoffe grossière, chez le prophète Esaïe, fils d’Amots, avec ce message : « Voici ce que te fait dire Ezéchias : Ce jour est un jour de détresse, de châtiment et de honte. Nous sommes comme des femmes sur le point d’accoucher qui n’auraient pas la force de mettre leur enfant au monde. Peut-être l’Eternel, ton Dieu, prêtera-t-il attention à ces paroles que l’aide de camp du roi d’Assyrie a prononcées de la part de son maître, pour insulter le Dieu vivant. Peut-être l’Eternel, ton Dieu, le punira-t-il à cause des paroles qu’il a entendues. Intercède donc en faveur du reste de ce peuple qui subsiste encore. »

Les ministres du roi Ezéchias se rendirent donc auprès d’Esaïe, qui leur dit : Voici ce que vous direz à votre souverain : « Ainsi parle l’Eternel : Ne te laisse pas effrayer par les paroles que tu as entendues et par lesquelles les officiers du roi d’Assyrie m’ont outragé. Ce roi va recevoir une certaine nouvelle ; là-dessus, je lui ferai prendre la décision de retourner dans son pays, où je le ferai mourir assassiné. »

Menaces

(2 R 19.8-13)

L’aide de camp apprit que le roi d’Assyrie était parti de Lakish et qu’il était en train d’attaquer Libna[a]. Il s’en retourna donc pour le rejoindre. Peu après, le roi d’Assyrie reçut la nouvelle que Tirhaqa, le roi d’Ethiopie[b], s’était mis en campagne pour l’attaquer. A cette nouvelle, il envoya des messagers à Ezéchias avec ces instructions : 10 Vous direz à Ezéchias, roi de Juda : « Ne te laisse pas tromper par ton Dieu en qui tu te confies s’il te dit que Jérusalem ne tombera pas aux mains du roi d’Assyrie. 11 Tu as toi-même appris comment les rois d’Assyrie ont traité tous les pays, comment ils les ont voués à la destruction complète. Crois-tu que toi seul tu y échapperais ? 12 Mes ancêtres ont détruit les villes de Gozân, Harân et Retseph[c], ils ont exterminé les descendants d’Eden qui vivaient à Telassar[d]. Les dieux de ces pays ont-ils délivré ces gens ? 13 Que sont devenus les rois de Hamath, d’Arpad, de la ville de Sepharvaïm[e], de Héna et de Ivva ? »

Prière

(2 R 19.14-19)

14 Ezéchias prit la lettre de la main des messagers ; il la lut et se rendit au temple de l’Eternel. Il la déroula devant l’Eternel 15 et il pria : 16 Eternel, Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël qui sièges au-dessus des chérubins[f], c’est toi qui es le seul Dieu pour tous les royaumes de la terre, c’est toi qui as fait le ciel et la terre. 17 Eternel, prête l’oreille et écoute ! Eternel, ouvre les yeux et regarde ! Entends toutes les paroles que Sennachérib a envoyé dire pour insulter le Dieu vivant. 18 Il est vrai, ô Eternel, que les rois d’Assyrie ont massacré tous ces peuples et ravagé leurs pays, 19 et qu’ils ont jeté au feu leurs dieux, parce que ce n’étaient pas des dieux. Ils ont pu les détruire parce que ce n’étaient que des objets en bois ou en pierre fabriqués par des hommes. 20 Mais toi, Eternel, notre Dieu, délivre-nous maintenant de Sennachérib, pour que tous les royaumes de la terre sachent que toi seul, tu es l’Eternel[g].

La délivrance miraculeuse

(2 R 19.20-34)

21 Alors Esaïe, fils d’Amots, envoya le message suivant à Ezéchias : Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu d’Israël, que tu as prié au sujet de Sennachérib, roi d’Assyrie. 22 Voici la parole que l’Eternel prononce contre lui :

Dame Sion
n’a que mépris pour toi |et se moque de toi.
Dame Jérusalem
hoche la tête à ton sujet.
23 Qui as-tu insulté ?
Qui as-tu outragé |de ta voix arrogante,
de ton regard hautain ?
Moi, le Saint d’Israël !
24 Car par tes serviteurs
tu as insulté le Seigneur
et tu as dit :
« Grâce à mes nombreux chars,
moi, j’ai gravi |les sommets des montagnes,
j’ai pénétré |jusqu’au cœur du Liban
pour y couper |les cèdres les plus hauts
et les plus beaux cyprès,
et parvenir |jusqu’au dernier sommet,
dans sa forêt la plus touffue.
25 J’ai fait creuser des puits |et j’ai bu de leur eau[h],
j’ai asséché |sur mon passage
tout le delta du Nil. »
26 Mais ne sais-tu donc pas |que moi j’ai décidé |depuis longtemps |tous ces événements
et que, depuis les temps anciens, |j’en ai formé le plan ?
Et à présent je les fais survenir,
en sorte que tu réduises en tas de ruines |des villes fortifiées.
27 Leurs habitants sont impuissants,
terrifiés, ils ont honte,
ils sont comme l’herbe des champs, |comme la verdure des prés
et l’herbe sur les toits,
flétrie[i] avant d’avoir poussé.
28 Mais moi je sais quand tu t’assieds[j],
quand tu sors, quand tu rentres,
quand tu t’emportes contre moi.
29 Oui, tu t’emportes contre moi !
Tes discours arrogants |sont parvenus à mes oreilles ;
c’est pourquoi je te passerai |mon anneau dans le nez[k]
et je te riverai |mon mors entre les lèvres,
puis je te ferai retourner |par où tu es venu.

30 Quant à toi, Ezéchias, |ceci te servira de signe :
Cette année-ci, on mangera |ce qu’a produit le grain tombé,
l’année prochaine, |ce qui aura poussé tout seul,
mais la troisième année,
vous sèmerez, vous ferez des récoltes,
vous planterez des vignes, |et vous en mangerez les fruits.
31 Alors les survivants, |ceux qui seront restés |du peuple de Juda,
seront de nouveau comme un arbre |qui plonge dans le sol |de nouvelles racines
et qui porte des fruits.
32 Oui, à Jérusalem, |un reste surgira,
sur le mont de Sion, |se lèveront des rescapés.
Voilà ce que fera |le Seigneur des armées célestes |dans son ardent amour pour vous.

33 C’est pourquoi, voici ce que l’Eternel déclare au sujet du roi d’Assyrie :

Il n’entrera pas dans la ville,
aucun de ses archers |n’y lancera de flèches,
il ne s’en approchera pas |à l’abri de ses boucliers,
et il ne dressera |aucun terrassement contre elle.
34 Il s’en retournera |par où il est venu
sans entrer dans la ville,
l’Eternel le déclare.
35 Je protégerai cette ville, |je la délivrerai
par égard pour moi-même |et pour mon serviteur David.

(2 R 19.35-37 ; 2 Ch 32.21)

36 L’ange de l’Eternel intervint dans le camp assyrien et y fit périr cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Le matin, au réveil, le camp était rempli de tous ces cadavres. 37 Alors Sennachérib, roi d’Assyrie, leva le camp et repartit pour Ninive, où il resta.

38 Un jour, pendant qu’il se prosternait dans le temple de son dieu Nisrok, ses fils Adrammélek et Sarétser l’assassinèrent de leur épée, puis s’enfuirent dans le pays d’Ararat. Un autre de ses fils, Esar-Haddôn, lui succéda sur le trône.

Footnotes:

  1. 37.8 Située près de Lakish, vers la frontière de la Philistie.
  2. 37.9 Tirhaqa : frère du nouveau pharaon Shebitkou. Il fut envoyé par son frère pour aider Ezéchias contre les Assyriens. Il devint roi en 690. A cette époque, l’Egypte était gouvernée par une dynastie originaire d’Ethiopie.
  3. 37.12 Gozân : ville située dans le nord de la Mésopotamie ; des Israélites y avaient été déportés par les Assyriens (2 R 17.6). Harân : à l’ouest de Gozân. Retseph était situé entre Harân et l’Euphrate.
  4. 37.12 L’Etat d’Eden (Bit Adini) se trouvait sur les rives de l’Euphrate, au sud de Harân. Il fut incorporé à l’Empire assyrien par Salmanasar III en 855 (voir Ez 27.23 ; Am 1.5).
  5. 37.13 Voir note 36.19. Toute cette région avait été soumise à l’Assyrie dès 717 av. J.-C.
  6. 37.16 Voir Ex 25.22.
  7. 37.20 Le texte hébreu de Qumrân et 2 R 19.19 ont : toi seul, Eternel, tu es Dieu.
  8. 37.25 Le texte hébreu de Qumrân et 2 R 19.24 ont : l’eau de pays étrangers.
  9. 37.27 flétrie : d’après le texte hébreu de Qumrân, certains manuscrits du texte hébreu traditionnel, l’ancienne version grecque et 2 R 19.26. La plupart des manuscrits du texte hébreu traditionnel ont : et des campagnes.
  10. 37.28 Le principal texte hébreu de Qumrân a : quand tu te lèves, et quand tu t’assieds.
  11. 37.29 De la façon dont les Assyriens traitaient leurs prisonniers de guerre.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Ésaïe 37 Nouvelle Edition de Genève – NEG1979 (NEG1979)

Délivrance d’Ezéchias et de Juda

37 Lorsque le roi Ezéchias eut entendu cela, il déchira ses vêtements, se couvrit d’un sac, et alla dans la maison de l’Eternel. Il envoya Eliakim, chef de la maison du roi, Schebna, le secrétaire, et les plus anciens des sacrificateurs, couverts de sacs, vers Esaïe, le prophète, fils d’Amots. Et ils lui dirent: Ainsi parle Ezéchias: Ce jour est un jour d’angoisse, de châtiment et d’opprobre; car les enfants sont près de sortir du sein maternel, et il n’y a point de force pour l’enfantement. Peut-être l’Eternel, ton Dieu, a-t-il entendu les paroles de Rabschaké, que le roi d’Assyrie, son maître, a envoyé pour insulter le Dieu vivant, et peut-être l’Eternel, ton Dieu, exercera-t-il ses châtiments à cause des paroles qu’il a entendues. Fais donc monter une prière pour le reste qui subsiste encore.

Les serviteurs du roi Ezéchias allèrent donc auprès d’Esaïe. Et Esaïe leur dit: Voici ce que vous direz à votre maître: Ainsi parle l’Eternel: Ne t’effraie point des paroles que tu as entendues et par lesquelles m’ont outragé les serviteurs du roi d’Assyrie. Je vais mettre en lui un esprit tel que, sur une nouvelle qu’il recevra, il retournera dans son pays; et je le ferai tomber par l’épée dans son pays.

Rabschaké, s’étant retiré, trouva le roi d’Assyrie qui attaquait Libna, car il avait appris son départ de Lakis. Alors le roi d’Assyrie reçut une nouvelle au sujet de Tirhaka, roi d’Ethiopie; on lui dit: Il s’est mis en marche pour te faire la guerre. Dès qu’il eut entendu cela, il envoya des messagers à Ezéchias, en disant: 10 Vous parlerez ainsi à Ezéchias, roi de Juda: Que ton Dieu, auquel tu te confies, ne t’abuse point en disant: Jérusalem ne sera pas livrée entre les mains du roi d’Assyrie. 11 Voici, tu as appris ce qu’ont fait les rois d’Assyrie à tous les pays, et comment ils les ont détruits; et toi, tu serais délivré! 12 Les dieux des nations que mes pères ont détruites les ont-ils délivrées, Gozan, Charan, Retseph, et les fils d’Eden qui sont à Telassar? 13 Où sont le roi de Hamath, le roi d’Arpad, et le roi de la ville de Sepharvaïm, d’Héna et d’Ivva?

14 Ezéchias prit la lettre de la main des messagers, et la lut. Puis il monta à la maison de l’Eternel, et la déploya devant l’Eternel, 15 à qui il adressa cette prière: 16 Eternel des armées, Dieu d’Israël, assis sur les chérubins! C’est toi qui es le seul Dieu de tous les royaumes de la terre, c’est toi qui as fait les cieux et la terre. 17 Eternel, incline ton oreille, et écoute! Eternel, ouvre tes yeux, et regarde! Entends toutes les paroles que Sanchérib a envoyées pour insulter le Dieu vivant! 18 Il est vrai, ô Eternel! que les rois d’Assyrie ont ravagé tous les pays et leur territoire, 19 et qu’ils ont jeté leurs dieux dans le feu; mais ce n’étaient point des dieux, c’étaient des ouvrages de mains d’homme, du bois et de la pierre; et ils les ont anéantis. 20 Maintenant, Eternel, notre Dieu, délivre-nous de la main de Sanchérib, et que tous les royaumes de la terre sachent que toi seul es l’Eternel!

21 Alors Esaïe, fils d’Amots, envoya dire à Ezéchias: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël: J’ai entendu la prière que tu m’as adressée au sujet de Sanchérib, roi d’Assyrie. 22 Voici la parole que l’Eternel a prononcée contre lui:

Elle te méprise, elle se moque de toi,
La vierge, fille de Sion;
Elle hoche la tête après toi,
La fille de Jérusalem.
23 Qui as-tu insulté et outragé?
Contre qui as-tu élevé la voix?
Tu as porté tes yeux en haut
Sur le Saint d’Israël.
24 Par tes serviteurs tu as insulté le Seigneur,
Et tu as dit:
Avec la multitude de mes chars,
J’ai gravi le sommet des montagnes,
Les extrémités du Liban;
Je couperai les plus élevés de ses cèdres,
Les plus beaux de ses cyprès,
Et j’atteindrai sa dernière cime,
Sa forêt semblable à un verger;
25 J’ai ouvert des sources, et j’en ai bu les eaux,
Et je tarirai avec la plante de mes pieds
Tous les fleuves de l’Egypte.
26 N’as-tu pas appris que j’ai préparé ces choses de loin,
Et que je les ai résolues dès les temps anciens?
Maintenant j’ai permis qu’elles s’accomplissent,
Et que tu réduises des villes fortes en monceaux de ruines.
27 Leurs habitants sont impuissants,
Epouvantés et confus;
Ils sont comme l’herbe des champs et la tendre verdure,
Comme le gazon des toits
Et le blé qui sèche avant la formation de sa tige.
28 Mais je sais quand tu t’assieds, quand tu sors et quand tu entres,
Et quand tu es furieux contre moi.
29 Parce que tu es furieux contre moi,
Et que ton arrogance est montée à mes oreilles,
Je mettrai ma boucle à tes narines et mon mors entre tes lèvres,
Et je te ferai retourner par le chemin par lequel tu es venu.

30 Que ceci soit un signe pour toi: On a mangé une année le produit du grain tombé, et une seconde année ce qui croît de soi-même; mais la troisième année, vous sèmerez, vous moissonnerez, vous planterez des vignes, et vous en mangerez le fruit. 31 Ce qui aura été sauvé de la maison de Juda, ce qui sera resté poussera encore des racines par-dessous, et portera du fruit par-dessus. 32 Car de Jérusalem il sortira un reste, et de la montagne de Sion des réchappés. Voilà ce que fera le zèle de l’Eternel des armées.

33 C’est pourquoi ainsi parle l’Eternel sur le roi d’Assyrie:

Il n’entrera point dans cette ville,
Il n’y lancera point de traits,
Il ne lui présentera point de boucliers,
Et il n’élèvera point de retranchement contre elle.
34 Il s’en retournera par le chemin par lequel il est venu,
Et il n’entrera point dans cette ville, dit l’Eternel.
35 Je protégerai cette ville pour la sauver,
A cause de moi, et à cause de David, mon serviteur.

36 L’ange de l’Eternel sortit, et frappa dans le camp des Assyriens cent quatre-vingt-cinq mille hommes. Et quand on se leva le matin, voici, ils étaient tous morts.

37 Alors Sanchérib, roi d’Assyrie, leva son camp, partit et s’en retourna; et il resta à Ninive. 38 Or, comme il était prosterné dans la maison de Nisroc, son dieu, Adrammélec et Scharetser, ses fils, le frappèrent par l’épée, et s’enfuirent au pays d’Ararat. Et Esar-Haddon, son fils, régna à sa place.

Nouvelle Edition de Genève – NEG1979 (NEG1979)

Nouvelle Edition de Genève Copyright © 1979 by Société Biblique de Genève

Viewing of
Cross references
Footnotes