A A A A A
Bible Book List

Jérémie 32 Segond 21 (SG21)

Achat d'un champ par Jérémie

32 Voici la parole adressée à Jérémie de la part de l'Eternel, la dixième année du règne de Sédécias sur Juda, qui était aussi la dix-huitième année du règne de Nebucadnetsar.

L'armée du roi de Babylone faisait alors le siège de Jérusalem et le prophète Jérémie était enfermé dans la cour de la prison qui se trouvait dans le palais du roi de Juda. Sédécias, roi de Juda, l'avait fait enfermer en lui adressant ce reproche: «Pourquoi prophétises-tu comme tu le fais? En effet, tu affirmes: ‘Voici ce que dit l’Eternel: Je vais livrer cette ville entre les mains du roi de Babylone et il s’en emparera. Sédécias, roi de Juda, n'échappera pas aux Babyloniens, mais il est certain qu’il sera livré entre les mains du roi de Babylone, il devra lui parler en face et le voir de ses yeux. Nebucadnetsar emmènera Sédécias à Babylone où il restera jusqu'à ce que je m’occupe de lui, déclare l'Eternel. Si vous combattez les Babyloniens, vous n'aurez aucun succès.’»

Jérémie dit: «Voici la parole que l'Eternel m'a adressée: ‘Hanameel, le fils de ton oncle Shallum, va venir te trouver pour te demander d’acheter son champ qui se trouve à Anathoth, car tu as un droit de rachat pour l'acquérir.’ Effectivement, Hanameel, le fils de mon oncle, est venu me trouver dans la cour de la prison, conformément à la parole de l'Eternel, et m’a dit: ‘Je t’en prie, achète mon champ qui se trouve à Anathoth, dans le pays de Benjamin, car tu as un droit d'héritage et de rachat. Achète-le donc!’ J’ai alors su que c'était bien une parole de l'Eternel. J’ai donc acheté le champ de Hanameel, le fils de mon oncle, qui est à Anathoth, et je lui ai pesé l'argent, soit 17 pièces d'argent. 10 J’ai écrit un contrat, l’ai cacheté devant des témoins, puis j’ai pesé l'argent dans une balance. 11 J’ai pris ensuite le contrat de vente qui était cacheté, avec ses dispositions générales et ses clauses, ainsi que celui qui était ouvert. 12 J’ai remis le contrat de vente à Baruc, fils de Nérija et petit-fils de Machséja, en présence de Hanameel, le fils de mon oncle, des témoins qui avaient signé le contrat de vente et de tous les Judéens qui se trouvaient dans la cour de la prison. 13 Devant eux j’ai donné cet ordre à Baruc: 14 ‘Voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers, le Dieu d'Israël: Prends ces documents, le contrat de vente qui est cacheté et celui qui est ouvert, et mets-les dans un vase de terre afin qu'ils se conservent longtemps. 15 En effet, voici ce que dit l’Eternel, le maître de l’univers, le Dieu d'Israël: On achètera encore des maisons, des champs et des vignes, dans ce pays.’

16 »Après avoir remis le contrat de vente à Baruc, fils de Nérija, j'ai adressé cette prière à l'Eternel:

17 ‘Seigneur Eternel,

c’est toi qui as fait le ciel et la terre

par ta grande puissance et ta force.

Rien n'est trop difficile pour toi.

18 Tu fais preuve de bonté jusqu'à la millième génération

et tu fais payer la faute des pères à leurs enfants après eux.

Tu es le Dieu grand et puissant

qui as pour nom l'Eternel, le maître de l’univers.

19 Tu es un excellent conseiller, généreux dans ton activité,

toi qui examines toutes les voies des humains

pour traiter chacun conformément à sa conduite,

en fonction de ses agissements.

20 »Tu as accompli des signes et des miracles en Egypte jusqu'à aujourd’hui,

ainsi qu’en Israël et parmi les hommes,

et tu t'es fait la réputation qui est la tienne aujourd'hui.

21 Tu as fait sortir d'Egypte ton peuple, Israël,

avec des signes et des miracles, avec puissance et force,

en provoquant une grande terreur.

22 Tu leur as donné ce pays,

celui que tu avais promis à leurs ancêtres de leur donner,

un pays où coulent le lait et le miel.

23 Ils sont venus et en ont pris possession.

»Cependant, ils n’ont pas écouté ce que tu leur disais,

ils n'ont pas respecté ta loi,

ils n'ont pas fait tout ce que tu leur avais ordonné de faire.

C'est alors que tu as fait fondre sur eux tous ces malheurs:

24 voici qu’on construit des remblais contre la ville pour s’en emparer,

Jérusalem est livrée aux Babyloniens qui l'attaquent,

livrée à l'épée, à la famine et à la peste! Ce que tu as annoncé arrive, et tu le vois bien.

25 Pourtant, Seigneur Eternel, tu m'as ordonné

de m’acheter un champ avec de l'argent, de le faire devant témoins,

et ce alors que la ville est livrée aux Babyloniens!’»

26 La parole de l'Eternel fut adressée à Jérémie:

27 «C’est moi qui suis l'Eternel, le Dieu de toute créature.

Y a-t-il quoi que ce soit de trop difficile pour moi?

28 C'est pourquoi, voici ce que dit l’Eternel:

Je vais livrer cette ville entre les mains des Babyloniens

et de Nebucadnetsar, le roi de Babylone;

il s’en emparera.

29 Les Babyloniens qui attaquent cette ville parviendront à y entrer;

ils y mettront le feu et la brûleront,

ainsi que les maisons où, sur les toits, ils ont fait brûler de l'encens en l’honneur de Baal

et versé des offrandes liquides en l’honneur d'autres dieux,

de sorte qu’ils m’ont irrité.

30 En effet, les Israélites et les Judéens

n’ont fait que ce qui est mal à mes yeux, et ce depuis leur jeunesse.

Les Israélites n'ont fait que m'irriter

par leur manière d’agir, déclare l'Eternel.

31 »Oui, cette ville a provoqué ma colère et ma fureur

depuis le jour où ils l’ont construite jusqu'à aujourd’hui;

aussi, je ne veux plus la voir

32 à cause de tout le mal que les Israélites et les Judéens

ont fait au point de m'irriter,

eux, leurs rois, leurs chefs, leurs prêtres et leurs prophètes,

les hommes de Juda aussi bien que les habitants de Jérusalem.

33 Ils m'ont tourné le dos, ils ont arrêté de me regarder en face.

Pourtant on les a enseignés, encore et encore, inlassablement,

mais ils n’ont pas voulu tenir compte de la correction.

34 Ils ont placé leurs monstrueuses idoles

dans le temple auquel mon nom est associé,

de manière à le rendre impur.

35 Ils ont construit des hauts lieux en l’honneur de Baal, dans la vallée de Ben-Hinnom,

pour offrir leurs fils et leurs filles en sacrifice à Moloc.

Cela, je ne l'avais pas ordonné,

cela ne m'était pas venu à la pensée:

commettre de telles horreurs

pour faire pécher Juda!

36 »Et maintenant, voici ce que dit l’Eternel, le Dieu d'Israël,

à l’intention de cette ville, que vous présentez

comme livrée entre les mains du roi de Babylone,

vaincue par l'épée, la famine et la peste:

37 Je vais les rassembler de tous les pays où je les ai chassés

en raison de ma colère, ma fureur et ma grande indignation.

Je les ramènerai ici

et je ferai en sorte qu’ils y habitent en sécurité.

38 *Ils seront mon peuple

et moi, je serai leur Dieu.[a]

39 Je leur donnerai un seul cœur et un seul chemin

afin qu'ils aient toujours la crainte de moi,

pour leur bonheur et celui de leurs enfants après eux.

40 Je conclurai avec eux une alliance éternelle,

d’après laquelle je ne renoncerai plus à eux

mais leur ferai du bien

et mettrai la crainte qui m’est due dans leur cœur,

pour qu'ils ne se détournent plus de moi.

41 Je prendrai plaisir à leur faire du bien

et je les enracinerai vraiment dans ce pays,

de tout mon cœur et de toute mon âme.

42 »En effet, voici ce que dit l’Eternel:

De même que j'ai fait venir tous ces grands malheurs contre ce peuple,

de même je ferai venir sur eux tout le bien que je leur promets.

43 On achètera des champs, dans ce pays

que vous présentez

comme une ruine sans hommes ni bêtes,

livrée entre les mains des Babyloniens.

44 On achètera des champs avec de l'argent,

on écrira des contrats, on les cachètera, on prendra des témoins

dans le pays de Benjamin et les environs de Jérusalem,

dans les villes de Juda, dans celles de la montagne,

de la plaine et du sud,

car je ramènerai leurs déportés, déclare l'Eternel.»

Footnotes:

  1. Jérémie 32:38 Ils seront… Dieu: affirmation reprise de Lévitique 26.12 et appliquée aux chrétiens en 2 Corinthiens 6.16.
Segond 21 (SG21)

Version Segond 21 Copyright © 2007 Société Biblique de Genève by Société Biblique de Genève

Jérémie 32 La Bible du Semeur (BDS)

Est-ce le moment d’acheter un champ ?

32 L’Eternel adressa la parole à Jérémie, la dixième année du règne de Sédécias, roi de Juda, qui correspond à la dix-huitième année du règne de Nabuchodonosor[a]. C’était au moment où l’armée du roi de Babylone assiégeait Jérusalem et où le prophète Jérémie était emprisonné dans la cour du corps de garde qui se trouve au palais du roi de Juda[b]. Sédécias, roi de Juda, l’avait fait emprisonner en lui reprochant : Pourquoi prophétises-tu de la sorte : « Voici ce que déclare l’Eternel : Je vais livrer cette ville au roi de Babylone, qui s’en emparera. Et Sédécias, roi de Juda, n’échappera pas aux Chaldéens, mais il sera livré au roi de Babylone, à qui il parlera directement et qu’il verra face à face. Sédécias sera emmené à Babylone où il restera jusqu’à ce que je m’occupe de lui – l’Eternel le déclare. Si vous combattez les Chaldéens, vous n’arriverez à rien. »

Jérémie dit : L’Eternel m’a adressé la parole en ces termes : Hanaméel, le fils de ton oncle Shalloum, va venir te voir pour te proposer d’acheter son champ situé à Anatoth car, en vertu du droit de rachat, c’est à toi de l’acquérir[c].

Effectivement, mon cousin Hanaméel vint me trouver dans la cour du corps de garde, comme l’Eternel me l’avait annoncé, et il me dit : Achète, s’il te plaît, le champ que je possède à Anatoth, dans le territoire de Benjamin, car, par la loi d’héritage, tu as, en vertu du droit de rachat, priorité pour l’acquérir. Achète-le donc pour toi.

Alors je sus que l’Eternel m’avait bien parlé. J’achetai donc à mon cousin Hanaméel le champ qui se trouve à Anatoth et je lui en payai le prix de dix-sept pièces d’argent. 10 Je rédigeai l’acte d’achat, j’y mis mon sceau en présence des témoins que j’avais convoqués, puis je pesai l’argent sur une balance. 11 Ensuite je pris l’acte d’achat[d] qui était scellé, où figuraient les stipulations et les clauses de la transaction, ainsi que l’exemplaire qui était ouvert, 12 et je remis l’acte d’achat à Baruch[e], fils de Nériya, fils de Mahséya, en présence de mon cousin Hanaméel et des témoins qui avaient signé l’acte, sous les yeux de tous les Judéens qui étaient assis dans la cour du corps de garde.

13 Puis j’ordonnai à Baruch en présence de tous : 14 Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël : Prends ces documents, l’acte d’achat qui est scellé et celui qui est ouvert, et dépose-les dans un vase de terre cuite pour qu’ils se conservent longtemps. 15 Car voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes, Dieu d’Israël : On achètera encore des maisons, des champs et des vignes dans ce pays.

Prière de Jérémie

16 Après avoir remis à Baruch, fils de Nériya, l’acte d’achat, j’adressai cette prière à l’Eternel : 17 Ah ! Seigneur Eternel ! C’est toi qui as créé le ciel et la terre par ta grande puissance, et en déployant ta force. Pour toi rien n’est trop extraordinaire. 18 Tu agis avec amour envers mille générations, mais tu châties la faute commise par les pères sur leurs enfants. Oui, tu es le grand Dieu puissant qui se nomme : le Seigneur des armées célestes. 19 Grand en tes projets, grand en tes œuvres, tu as les yeux ouverts sur tous les actes des hommes, tu rends à chacun ce que lui valent sa conduite et les effets de ses actions.

20 Tu as réalisé des signes extraordinaires et des prodiges en Egypte, et jusqu’à aujourd’hui au milieu d’Israël et de l’humanité, et tu t’es fait la renommée que tu as aujourd’hui. 21 Toi, tu as fait sortir d’Egypte ton peuple Israël par des signes extraordinaires et des prodiges et en agissant avec force, en déployant ta puissance, en semant la terreur. 22 Et tu leur as donné ce pays où ruissellent le lait et le miel que tu avais promis à leurs ancêtres par serment. 23 Ils y ont pénétré et ils en ont pris possession ; mais ils ne t’ont pas obéi, ils n’ont pas appliqué ta Loi et n’ont rien fait de ce que tu leur avais ordonné. C’est pourquoi tu as fait venir sur eux tous ces malheurs.

24 Voici que l’ennemi met ses terrassements en place contre la ville pour la prendre et, en proie à l’épée, la famine et la peste, elle sera livrée aux Chaldéens qui la combattent. Ce que tu avais annoncé va se trouver ainsi réalisé, comme tu le vois bien. 25 Et toi, Seigneur, Eternel, tu m’as dit : Achète-toi ce champ à prix d’argent par-devant des témoins, alors que cette ville est en train de tomber aux mains des Chaldéens !

La réponse de l’Eternel

26 Mais l’Eternel adressa la parole à Jérémie : 27 Oui, je suis l’Eternel, le Dieu de tout être humain. Y a-t-il une chose qui soit trop extraordinaire pour moi ? 28 C’est pourquoi voici ce que déclare l’Eternel : Je vais livrer cette ville aux Chaldéens, et à Nabuchodonosor, le roi de Babylone, pour qu’il s’en empare. 29 Oui, les Babyloniens qui la combattent entreront dans cette ville et y mettront le feu, ils la brûleront ainsi que les maisons dont les toits ont servi pour brûler des parfums en l’honneur de Baal et pour offrir des libations à des dieux étrangers, ce qui m’a irrité. 30 Car les Israélites et les gens de Juda n’ont fait dès leur jeunesse que ce que je considère comme mal. Les Israélites n’ont fait que m’irriter par tous leurs actes, l’Eternel le déclare. 31 Cette ville a provoqué ma colère et mon indignation, depuis qu’on l’a bâtie jusqu’à ce jour : je vais l’écarter de ma vue, 32 à cause de tous les méfaits commis par les Israélites et les gens de Juda, par lesquels ils m’ont irrité, eux, leurs rois et leurs chefs, leurs prêtres, leurs prophètes, les hommes de Juda et les habitants de Jérusalem. 33 Ils m’ont tourné le dos au lieu de regarder vers moi, alors que je n’ai cessé de les instruire, sans me lasser. Mais ils ne m’ont pas écouté, ils n’ont pas accepté l’éducation. 34 Ils ont même installé leurs abominations dans le Temple qui m’appartient et l’ont ainsi souillé[f]. 35 Et ils ont érigé des hauts lieux consacrés à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom, pour brûler leurs fils et leurs filles en l’honneur de Molok ; c’est là une abomination que je n’ai pas ordonnée, et qui ne m’est même pas venue à la pensée. Ainsi ils ont fait tomber Juda dans le péché[g].

Dieu rend le bien pour le mal

36 C’est pourquoi maintenant, voici ce que déclare l’Eternel, Dieu d’Israël, à cette ville que vous dites livrée au roi de Babylone, sous l’effet de l’épée, de la famine et de la peste : 37 Je vais les rassembler de toutes les contrées où je les aurai dispersés dans mon indignation, dans ma colère, et dans mon grand courroux. Je les ramènerai ici pour les y faire vivre dans la sécurité. 38 Ils seront mon peuple et je serai leur Dieu. 39 Je leur accorderai un cœur et une conduite qui me seront entièrement dévoués[h], afin qu’ils me craignent toute leur vie durant, et cela, pour leur bien et pour celui de leurs enfants après eux. 40 Je conclurai avec eux une alliance éternelle, telle que je ne les délaisserai pas mais leur ferai du bien, je les amènerai à me craindre de tout leur cœur pour qu’ils ne se détournent plus de moi. 41 Je trouverai ma joie à leur faire du bien, je les implanterai durablement ici, dans ce pays, oui, je le ferai de tout mon cœur et de toute mon âme. 42 Car voici ce que déclare l’Eternel : Comme je fais venir sur ce peuple ce grand malheur, je leur accorderai aussi tous les biens que je leur promets. 43 Et l’on achètera des champs dans ce pays qui est, selon vos dires, un pays dévasté, sans homme ni bêtes, et livré aux Chaldéens. 44 On y achètera des champs à prix d’argent, on rédigera des actes d’achat que l’on cachettera devant témoins, dans le pays de Benjamin et aux alentours de Jérusalem, dans les villes de Juda et les villes de la région montagneuse, dans les villes de la plaine, et dans les villes du Néguev. Oui, j’accomplirai leur restauration, l’Eternel le déclare.

Footnotes:

  1. 32.1 C’est-à-dire en l’an 588 ou 587 av. J.-C. Le règne de Sédécias avait commencé en 597, celui de Nabuchodonosor en 605.
  2. 32.2 Voir détails au chapitre 37.
  3. 32.7 Les lévites et les prêtres ne possédaient pas de terres en Israël, mais les champs entourant leurs villes leur avaient été attribués (Nb 35.4) ; ceux-ci ne pouvaient être vendus à d’autres (Lv 25.32-34). Le plus proche parent avait le droit de les acheter (Lv 25.25).
  4. 32.11 Le document sous forme de rouleau comprenait la signature des parties contractantes et des témoins, puis il était scellé pour être préservé dans son intégrité. Une copie « ouverte » en était faite pour être consultée à l’occasion.
  5. 32.12 Voir 36.4-32 ; 43.6-7 ; 45.
  6. 32.34 Voir 7.30.
  7. 32.35 Voir 3.24 et note.
  8. 32.39 Selon le texte hébreu traditionnel. L’ancienne version grecque a : une autre pensée. En hébreu la différence ne tient qu’à un trait de lettre.
La Bible du Semeur (BDS)

La Bible Du Semeur (The Bible of the Sower) Copyright © 1992, 1999 by Biblica, Inc.®
Used by permission. All rights reserved worldwide.

Viewing of
Cross references
Footnotes