A A A A A
Bible Book List
Prev Day Next Day

This plan was paused on

Unpause and Continue Reading

2 Chronicles 13-14 John 12:1-26 (Nouvelle Edition de Genève – NEG1979)

2 Chroniques 13-14

Abija, roi de Juda; victoire sur Israël

13 La dix-huitième année du règne de Jéroboam, Abija régna sur Juda. Il régna trois ans à Jérusalem. Sa mère s’appelait Micaja, fille d’Uriel, de Guibea. Il y eut guerre entre Abija et Jéroboam.

Abija engagea les hostilités avec une armée de vaillants guerriers, quatre cent mille hommes d’élite; et Jéroboam se rangea en bataille contre lui avec huit cent mille hommes d’élite, vaillants guerriers.

Du haut du mont Tsemaraïm, qui fait partie de la montagne d’Ephraïm, Abija se leva et dit: Ecoutez-moi, Jéroboam, et tout Israël! Ne devez-vous pas savoir que l’Eternel, le Dieu d’Israël, a donné pour toujours à David la royauté sur Israël, à lui et à ses fils, par une alliance inviolable? Mais Jéroboam, fils de Nebath, serviteur de Salomon, fils de David, s’est levé et s’est révolté contre son maître. Des gens de rien, des hommes pervers, se sont rassemblés auprès de lui et l’ont emporté sur Roboam, fils de Salomon. Roboam était jeune et craintif, et il manqua de force devant eux. Et maintenant, vous pensez triompher du royaume de l’Eternel, qui est entre les mains des fils de David; et vous êtes une multitude nombreuse, et vous avez avec vous les veaux d’or que Jéroboam vous a faits pour dieux. N’avez-vous pas repoussé les sacrificateurs de l’Eternel, les fils d’Aaron et les Lévites, et ne vous êtes-vous pas fait des sacrificateurs, comme les peuples des autres pays? Quiconque venait avec un jeune taureau et sept béliers, afin d’être consacré, devenait sacrificateur de ce qui n’est point Dieu. 10 Mais pour nous, l’Eternel est notre Dieu, et nous ne l’avons point abandonné, les sacrificateurs au service de l’Eternel sont fils d’Aaron, et les Lévites remplissent leurs fonctions. 11 Nous offrons chaque matin et chaque soir des holocaustes à l’Eternel, nous brûlons le parfum odoriférant, nous mettons les pains de proposition sur la table pure, et nous allumons chaque soir le chandelier d’or et ses lampes; car nous observons les commandements de l’Eternel, notre Dieu. Et vous, vous l’avez abandonné. 12 Voici, Dieu et ses sacrificateurs sont avec nous, à notre tête, et nous avons les trompettes retentissantes pour les faire résonner contre vous. Enfants d’Israël! ne faites pas la guerre à l’Eternel, le Dieu de vos pères, car vous n’auriez aucun succès.

13 Jéroboam les prit par derrière au moyen d’une embuscade, et ses troupes étaient en face de Juda, qui avait l’embuscade par derrière. 14 Ceux de Juda s’étant retournés eurent à combattre devant et derrière. Ils crièrent à l’Eternel, et les sacrificateurs sonnèrent des trompettes. 15 Les hommes de Juda poussèrent un cri de guerre et, au cri de guerre des hommes de Juda, l’Eternel frappa Jéroboam et tout Israël devant Abija et Juda. 16 Les enfants d’Israël s’enfuirent devant Juda, et Dieu les livra entre ses mains. 17 Abija et son peuple leur firent éprouver une grande défaite, et cinq cent mille hommes d’élite tombèrent morts parmi ceux d’Israël. 18 Les enfants d’Israël furent humiliés en ce temps, et les enfants de Juda remportèrent la victoire, parce qu’ils s’étaient appuyés sur l’Eternel, le Dieu de leurs pères. 19 Abija poursuivit Jéroboam et lui prit des villes, Béthel et les villes de son ressort, Jeschana et les villes de son ressort, et Ephron et les villes de son ressort. 20 Jéroboam n’eut plus de force du temps d’Abija; et l’Eternel le frappa, et il mourut. 21 Mais Abija devint puissant; il eut quatorze femmes, et engendra vingt-deux fils et seize filles. 22 Le reste des actions d’Abija, ce qu’il a fait et ce qu’il a dit, cela est écrit dans les mémoires du prophète Iddo.

23 Abija se coucha avec ses pères, et on l’enterra dans la ville de David. Et Asa, son fils, régna à sa place. De son temps, le pays fut en repos pendant dix ans.

Asa, roi de Juda; victoire sur Zérach, l’Ethiopien

14 Asa fit ce qui est bien et droit aux yeux de l’Eternel, son Dieu. Il fit disparaître les autels de l’étranger et les hauts lieux, il brisa les statues et abattit les idoles. Il ordonna à Juda de rechercher l’Eternel, le Dieu de ses pères, et de pratiquer la loi et les commandements. Il fit disparaître de toutes les villes de Juda les hauts lieux et les statues consacrées au soleil. Et le royaume fut en repos devant lui.

Il bâtit des villes fortes en Juda; car le pays fut tranquille et il n’y eut pas de guerre contre lui pendant ces années-là, parce que l’Eternel lui donna du repos. Il dit à Juda: Bâtissons ces villes, et entourons-les de murs, de tours, de portes et de barres; le pays est encore devant nous, car nous avons recherché l’Eternel, notre Dieu, nous l’avons recherché, et il nous a donné du repos de tous côtés. Ils bâtirent donc, et réussirent.

Asa avait une armée de trois cent mille hommes de Juda, portant le bouclier et la lance, et de deux cent quatre-vingt mille de Benjamin, portant le bouclier et tirant de l’arc, tous vaillants hommes.

Zérach, l’Ethiopien, sortit contre eux avec une armée d’un million d’hommes et trois cents chars, et il s’avança jusqu’à Maréscha. Asa marcha au-devant de lui, et ils se rangèrent en bataille dans la vallée de Tsephata, près de Maréscha. 10 Asa invoqua l’Eternel, son Dieu, et dit: Eternel, toi seul peux venir en aide au faible comme au fort: viens à notre aide, Eternel, notre Dieu! car c’est sur toi que nous nous appuyons, et nous sommes venus en ton nom contre cette multitude. Eternel, tu es notre Dieu: que ce ne soit pas l’homme qui l’emporte sur toi! 11 L’Eternel frappa les Ethiopiens devant Asa et devant Juda, et les Ethiopiens prirent la fuite. 12 Asa et le peuple qui était avec lui les poursuivirent jusqu’à Guérar, et les Ethiopiens tombèrent sans pouvoir sauver leur vie, car ils furent détruits par l’Eternel et par son armée. Asa et son peuple firent un très grand butin; 13 ils frappèrent toutes les villes des environs de Guérar, car la terreur de l’Eternel s’était emparée d’elles, et ils pillèrent toutes les villes, dont le butin fut considérable. 14 Ils frappèrent aussi les tentes des troupeaux, et ils emmenèrent une grande quantité de brebis et de chameaux. Puis ils retournèrent à Jérusalem.

Read More
Jean 12:1-26

Marie de Béthanie oint les pieds de Jésus

12 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. Là, on lui fit un souper; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui. Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. Un de ses disciples, Judas Iscariot, [fils de Simon,] celui qui devait le livrer, dit: Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers, pour les donner aux pauvres? Il disait cela, non qu’il se mettait en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait. Mais Jésus dit: Laisse-la garder ce parfum pour le jour de ma sépulture. Vous avez toujours les pauvres avec vous[a], mais vous ne m’avez pas toujours.

Une grande multitude de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie; et ils y vinrent, non seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare, qu’il avait ressuscité des morts. 10 Les principaux sacrificateurs délibérèrent de faire mourir aussi Lazare, 11 parce que beaucoup de Juifs se retiraient d’eux à cause de lui, et croyaient en Jésus.

Entrée triomphale de Jésus à Jérusalem

12 Le lendemain, une foule nombreuse de gens venus à la fête ayant entendu dire que Jésus se rendait à Jérusalem, 13 prirent des branches de palmiers, et allèrent au-devant de lui, en criant: Hosanna! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur[b], le roi d’Israël! 14 Jésus trouva un ânon, et s’assit dessus, selon ce qui est écrit:

15 Ne crains point, fille de Sion;
Voici, ton roi vient,
Assis sur le petit d’une ânesse[c].

16 Ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses; mais, lorsque Jésus eut été glorifié, ils se souvinrent qu’elles étaient écrites de lui, et qu’elles avaient été accomplies à son égard.

17 Tous ceux qui étaient avec Jésus, quand il appela Lazare du sépulcre et le ressuscita des morts, lui rendaient témoignage; 18 et la foule vint au-devant de lui, parce qu’elle avait appris qu’il avait fait ce miracle. 19 Les pharisiens se dirent donc les uns aux autres: Vous voyez que vous ne gagnez rien; voici, le monde est allé après lui.

Quelques Grecs cherchent à voir Jésus

20 Quelques Grecs, du nombre de ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête, 21 s’adressèrent à Philippe, de Bethsaïda en Galilée, et lui dirent avec instance: Seigneur, nous voudrions voir Jésus. 22 Philippe alla le dire à André, puis André et Philippe le dirent à Jésus.

Jésus annonce sa crucifixion

23 Jésus leur répondit: L’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié. 24 En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. 25 Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle. 26 Si quelqu’un me sert, qu’il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera.

Footnotes:

  1. Jean 12:8 + De 15:11
  2. Jean 12:13 + Ps 118:25-26
  3. Jean 12:15 + Za 9:9
Read More
Nouvelle Edition de Genève – NEG1979 (NEG1979)

Nouvelle Edition de Genève Copyright © 1979 by Société Biblique de Genève

Subscribe
Mark as complete
Mark as incomplete
Unpause and Continue Reading